Zlecaf : vers des procédures douanières digitalisées sur le corridor Abidjan-Lagos

Un peu plus d’un an après son opérationnalisation, la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) veut accélérer sur l’efficacité du transit aux frontières des Etats-membres. Reçu vendredi à Lomé par le Président de la République, le SG du mécanisme a présenté les grandes lignes du projet.

Il est ainsi prévu entre autres actions déterminantes, la digitalisation des procédures douanières sur le corridor Abidjan-Lagos. “Nous avons déjà mobilisé les ressources nécessaires à la réalisation de cet agenda. Actuellement, nous sommes prêts pour travailler avec la Cedeao et le gouvernement togolais. Il s’agit donc de voir dans quelle mesure nous pouvons consolider tout cela pour une efficacité des processus douaniers”, a expliqué Wankele Mene à l’issue de son entretien avec le chef de l’Etat.

Le corridor Abidjan-Lagos est un projet phare du Programme pour le développement des infrastructures en Afrique (PIDA). Il est une composante du vaste projet de corridor côtier Dakar-Lagos et constitue un tronçon important du réseau routier transafricain dans l’espace Cedeao.

R. T.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez l'Emissaire!