WACA ResIP: les acteurs de la société civile impliqués

Un atelier de sensibilisation des organisations de la société civile (OSC) sur le projet WACA ResIP a débuté ce 06 septembre 2021 à Lomé et va durer deux (02) jours. Cette initiative est l’œuvre du gouvernement à travers le ministère de l’environnement et des ressources forestière (MERF) qui pilote ledit projet. Cette rencontre vise à sensibiliser plusieurs acteurs de la société civile de la zone du projet afin de leur permettre d’être mieux informés et d’accompagner sa mise en œuvre.

Le principal objectif de cet atelier est d’entretenir les OSC sur les interventions de WACA et de les emmener à mieux s’impliquer dans le projet. Aussi, ces organisations seront informées de l’état des lieux du projet WACA ResIP et les mesures de sauvegarde environnementales et sociales existantes. Cette initiative va permettre aux organisations invitées d’acquérir plus de connaissances sur le projet.

Vue partielle des participants

Le lancement du projet WACA ResIP, s’explique du fait que les communautés établies sur le littoral ont été rendues vulnérables à cause des inondations et l’érosion côtière. Le projet a donc été mis en place pour apporter une réponse durable surtout au problème d’érosion côtière. “Pour la réussite du projet, il faut l’adhésion de l’ensemble des acteurs y compris ceux de la société civile qui sont incontournables sur le terrain. Voici pourquoi on a souhaité échanger et partager le maximum d’informations avec les OSC“, a expliqué Dr. ADOU RAHIM ALIMI Assimiou, Coordonnateur National du projet.

Il a poursuivi en affirmant que les organisations ciblées par cet atelier jouent deux (02) rôles à savoir celui du suivi et la pérennisation ou la durabilisation des actions menées dans le cadre du projet. “Ce que nous attendons de cette rencontre de sensibilisation, c’est une occasion de voir à nos côtés, les organisations de la société civile qui seront mobilisées à nos côtés pour nous accompagner et passer la communication autour de nos projets… C’est une occasion importante pour nous et pour nos bénéficiaires et pour l’ensemble des préfectures qui vont bénéficier de la réalisation de ces sous-projets”, a laissé entendre une participante, Mme BOKO Afi Edith de l’ONG APFUD-TOGO.

Outre ces acteurs invités , il faut préciser la présence à cette cérémonie d’ouverture d’atelier, du Secrétaire Général de la préfecture d’Agoè-Nyivé, M. KAZANDOU Essohanam. Cet atelier prends fin ce 07 septembre 2021.

Par Djamiou ABOUDOU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez l'Emissaire!