22 juin 2024

Trois nouvelles lois sur l’économie bleue et l’environnement au Togo

0

Au Togo, les députés ont adopté jeudi 4 mai à Lomé trois projets de loi pour la promotion de l’économie maritime et de l’environnement. Les textes ont été adoptés en présence de la présidente de l’Assemblée nationale Yawa Djigbodi Tsègan et des ministres chargés de l’économie maritime, Kokou Edem Tengue et de l’environnement Foli-Bazi Katari.

Concrètement, le premier acte relatif à l’accord sur les privilèges et immunités du Tribunal international du droit de la mer, adopté le 23 mai 1997, permettra au pays de profiter des avantages de cette institution. Le pays pourra facilement régler des conflits provenant de la délimitation de ses frontières maritimes. En effet, la côte togolaise, réputée pour son hospitalité et sa sécurité, bénéficie déjà des avantages offerts par la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer adoptée en 1985.

Création de nouveaux emplois 

Le deuxième texte qui favorise la création de la  Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (CICTA), autorise le Togo à ratifier la Convention internationale pour la conservation de ces espèces dans l’Atlantique. Adoptée le 14 mai 1966 à Rio de Janeiro, cette convention permettra au Togo de poursuivre sa stratégie de développement de la pêche industrielle de thons, en facilitant la création de nouveaux emplois. 

Le dernier projet de loi porte autorisation d’adhésion du Togo à l’accord sur la création de l’institut mondial de la croissance verte. La convention qui date du 20 juin 2012, soutient la croissance économique en lien avec la protection de l’environnement. Il s’agira de réduire la pollution plastique en favorisant des alternatives comme le recyclage, avec l’appui de l’Institut mondial de la croissance verte. 

Cette adhésion ouvrira la voie à l’accélération de l’accès aux fonds climat. Elle contribuera de facto à la mobilisation d’autres ressources pour le budget de l’Etat.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *