23 juillet 2024

Réunion à Lomé pour renforcer la sécurité du projet corridor économique Lomé-Ouagadougou-Niamey

0

La capitale togolaise a accueilli vendredi une importante réunion du comité de pilotage du Projet Corridor Économique Lomé-Ouagadougou-Niamey (PCE-LON). Co-présidée par les ministres des transports du Togo, du Niger et du Burkina Faso, cette rencontre avait pour objectif principal de renforcer la sécurité aux postes de contrôle le long du corridor.

Objectifs et Résultats de la Réunion

Les ministres ont examiné l’état d’avancement du projet dans chaque pays participant, identifié les difficultés rencontrées et proposé des solutions concrètes. À l’issue des délibérations, plusieurs décisions importantes ont été prises :

  • Adaptation des Postes de Contrôle : Engagement à adapter les postes de contrôle pour répondre aux besoins sécuritaires spécifiques du corridor.
  • Implication des Ministères de la Défense et de la Sécurité : Décision d’impliquer activement les représentants des ministères en charge de la défense et de la sécurité dans la mise en œuvre du projet, afin de renforcer la sécurité tout au long du corridor.
  • Renforcement des Comités Nationaux de Facilitation : Dynamisation des comités nationaux de facilitation de transport et du transit inter-États pour améliorer l’efficacité et la fluidité des échanges commerciaux.
  • Lutte Contre les Tracasseries Routières : Encouragement spécifique au Togo et au Burkina Faso pour intensifier la lutte contre les tracasseries routières sur le corridor, notamment en élargissant les plages horaires de fonctionnement au niveau du Poste de Contrôle Juxtaposé (PCJ) de Cinkassé.

Importance du Corridor Économique Lomé-Ouagadougou-Niamey

Le corridor Lomé-Ouagadougou-Niamey, long de 1065 km, représente une voie stratégique essentielle pour la chaîne d’approvisionnement et le commerce entre le Togo, le Burkina Faso et le Niger. Il joue un rôle crucial dans le développement économique des trois pays en facilitant le transit des biens et en améliorant la connectivité régionale.

Perspectives Futures

Cette réunion marque un pas significatif vers l’amélioration de la sécurité et de l’efficacité opérationnelle du corridor économique. Les engagements pris par les ministres reflètent la volonté collective de promouvoir un environnement commercial sécurisé et prospère dans la région. Les efforts continus viseront à renforcer encore davantage la coopération entre les trois pays et à stimuler la croissance économique à travers le corridor Lomé-Ouagadougou-Niamey.

Pour plus d’informations sur les progrès du projet et les initiatives futures, les parties prenantes sont invitées à suivre les développements via les canaux officiels des ministères concernés et des organisations régionales impliquées.

L’EMISSAIRE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *