Jus DELICE, jus bio made in TOGO

Le site choisi pour l’implantation de la première grande usine de production biologique de jus de fruits Délices, se situe entre Gbatopé et Gati à quelques kilomètres du centre ville de Tsévié. L’inauguration de cette usine s’est faite ce Jeudi 25 Avril 2019 en présence du chef de l’Etat et de son gouvernement mais aussi de la presse et de nombreux habitants de la région.

La réalisation de cet ouvrage entièrement confiée aux entreprises locales, tous des jeunes, a nécessité 08 mois de travail acharné et de dure labeur. L’usine a pour objet principal la transformation des fruits biologiques en jus et en purée pour l’exportation vers les industriels embouteilleurs professionnels du monde entier. C’est une usine aux dernières normes internationales, toute automatisée avec des équipements de dernière génération pour obtenir les meilleurs standards en matière de qualité des produits mais aussi en matière de sécurité et de protection de l’environnement.

L’usine a une capacité de production de 1500 Kg de fruits/heure avec un rendement de 60% soit 1000 Litres de jus/heure et peut travailler 24H/24. « C’est une usine multi fruits puisqu’elle peut transformer tout type de fruits permettant de transformer le surplus de production. Tout s’y fait de manière automatique et le Jus Délice peut se rivaliser à d’autres produits à l’international»  a laissé entendre M Gustave BAKOUNDAH, Directeur Général de Jus Délice.

Les partenaires du projet réunissent tous les maillons nécessaires à savoir le Label d’or qui est spécialiste de la production bio au Togo. Le Fonds Moringa quant à lui a assuré l’essentiel du financement et grâce à lui, un important soutien financier a été apporté par la coopération Allemande pour développer et l’encadrement des producteurs via son programme DEVELOPP de la BMZ. On peut également citer les cadres expérimentés qui apportent leur expertise organisationnelle, technique et commerciale. Enfin notons la présence d’une équipe de techniciens spécialisés du Togo.

Avec ce projet, il est prévu 600 emplois directs et des centaines d’autres emplois indirects notamment pour les transporteurs etc. Le coût total du projet s’élève à 3 millions d’Euros, soit 2 milliards de F CFA (investissement +fonds de roulement).

Djamiou ABOUDOU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez l'Emissaire!