Le ministre des enseignements interdit le retrait conditionné des livrets scolaires, bulletins et relevés de notes

Le paiement de frais, par les élèves ou leurs parents, pour l’obtention des livrets scolaires, bulletins et relevés de notes est interdit dans les établissements scolaires, publics comme privés. Le ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat l’a rappelé lundi dans une note de service adressée aux chefs d’établissements. 

En effet, informe Dodzi Kokoroko, “ il m’est donné de constater que des chefs d’établissements scolaires, tant du public que du privé, conditionnent le retrait ” de ces documents au paiement de “ frais de signature, de traitement ou d’acheminement ”. Ces actions sont contraires aux dispositions prises par le gouvernement pour assurer la gratuité des frais d’examen. 

Il invite les personnels de direction d’établissement scolaires à mettre fin à cette pratique et ceux qui retiennent toujours ces documents à les remettre, “ à titre gratuit, aux élèves concernés ”. 

Pour rappel, les frais d’inscription aux différents examens ont été supprimés par le gouvernement depuis le début de l’année académique 2020-2021. La mesure a coûté à l’Etat 1,9 milliard FCFA en 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez l'Emissaire!