Commonwealth accueille le Togo comme nouveau membre

C’est désormais officiel : huit ans après le lancement du processus, le Togo a rejoint le Commonwealth des Nations. La décision a été annoncée ce samedi 25 juin par l’Organisation, à l’issue de son sommet tenu à Kigali (Rwanda). 

Pour le Togo, pays francophone ayant connu une page de colonisation britannique, c’est l’aboutissement d’un long processus au cours duquel de nombreuses évaluations ont été menées et des consultations réalisées. Quelques heures après son annonce officielle, la nouvelle a été saluée par le Président de la République. “Je remercie les Etats membres du Commonwealth pour l’acceptation de notre candidature en ce jour. L’adhésion du Togo à cette grande famille est une évolution que nous avons souhaitée dans une perspective de renforcement de la coopération entre États et du brassage des peuples”, a indiqué Faure Gnassingbé, qui a félicité au passage son homologue rwandais Paul Kagame, porté à la présidence de l’Organisation.

Avec cette adhésion dans cet espace de 2,5 milliards de personnes, ce sont de nouvelles opportunités qui s’ouvrent pour le pays, dans de nombreux domaines comme l’économie, la géopolitique, ou encore l’éducation, a précisé le ministre des Affaires étrangères, Robert Dussey. “L’adhésion du Togo est motivée par le désir d’étendre son réseau diplomatique, politique et économique […] et de se rapprocher du monde anglophone. […] de redéfinir les relations bilatérales avec le Royaume-Uni en dehors de l’UE après le Brexit”, a ajouté l’officiel. 

Pour l’Assemblée nationale qui a donné son feu vert à cette intégration en avril dernier, c’est une “satisfaction”.  “Cet événement historique traduit la vision audacieuse et pragmatique du Président de la République de permettre à notre pays de poursuivre sa marche vers le développement durable et la prospérité partagée à travers la diversification de sa coopération avec d’autres Etats dans plusieurs domaines notamment diplomatique, économique, éducatif, culturel”, a souligné pour sa part la cheffe de la Représentation nationale, Yawa Tsegan.

Source: R.T.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez l'Emissaire!