23 juillet 2024

Cinéma : le Togo accueille 08 jeunes africaines pour une résidence d’écriture de courts-métrages à Togoville

0


Le responsable de l’Association Togolaise du Cinéma Numérique Ambulant, M. Joël TCHEDRE, annonce à travers une conférence de presse ce 31 mai 2021, que le Togo héberge plus précisément à Togoville, un événement cinématographique continental. Cette ville togolaise accueille du 1er au 21 Juin 2021, une résidence d’écriture de courts-métrages dénommée ‘’Afrique en vues’’.

Cet événement réunit 08 jeunes filles auteurs-réalisatrices issues de l’Afrique de l’ouest et de l’Afrique centrale. Ces jeunes sélectionnées seront encadrées pendant trois (03) semaines par deux mentors, dont le Franco-Guinéen Mama KEITA et une assistante Togolaise Béola TOUGGOURT. Ceux-ci accompagneront ces filles afin de les aider à parfaire leurs compétences, de sorte à sortir de cette résidence avec des projets de films prêts à rentrer en production.

Le choix des jeunes filles est une réponse à la sous-représentation de la gente féminine dans le milieu du cinéma en Afrique. « Il suffit de voir des équipes de production de films, à peine on remarque une ou deux femmes qui sont souvent à des postes de script ou autres. Nous en tant qu’association, nous voulons donner la chance aux femmes également pour s’exprimer à travers le cinéma, les motiver à venir vers le cinéma à travers la première étape d’une production qui est l’écriture », Joël TCHEDRE.

La résidence va porter sur une thématique unique qui est : ‘’la femme dans l’Afrique moderne’’. Durant cette rencontre, les participantes seront amenées à échanger entre elles et leurs mentors lors de séances de travail pour améliorer chacun de leurs projets. Car à la fin des travaux, chacune des filles doit avoir un projet abouti avec les mêmes qualités artistiques et techniques.

Pour rappel, ces filles qui sont présentes à cette première édition, proviennent de huit pays d’Afrique de l’ouest et d’Afrique centrale à savoir : Togo, Bénin, Burkina-Faso, Côte d’Ivoire, Gabon, Niger, Sénégal et le Cameroun. Les organisateurs souhaitent dans les années à venir à faire participer d’autres pays d’Afrique y compris des pays francophones.

Djamiou ABOUDOU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *