ADDAD-Togo renforce les capacités des aide-ménagères sur le droit du travail

Dans le but de renforcer les capacités de leurs membres sur leurs droits et les mécanismes d’autoprotection, l’Association de Défense des Droits des Aide-ménagères et Domestiques(ADDAD- Togo) a organisé les 29 et 30 Juin, une session de formation à l’intention des aide-ménagères. La cérémonie de lancement dudit atelier a eu lieu le mardi 29 juin 2021 à Lomé. Elle est marquée par la présence des premières responsables de l’organisation, des formatrices, et une trentaine d’aide- ménagères invitées pour la circonstance.

En effet, cet atelier de deux jours part du constat selon laquelle la situation des filles aide-ménagères et domestiques, reste très préoccupante. Cette rencontre a pour objectif de Former les aide-ménagères sur les textes de loi et spécifiquement sur les articles qui traitent leur protection.

A l’appel d’ADDAD-TOGO, une trentaine d’aide-ménagères de Lomé ont été formées sur les notions de leurs droits dans l’exercice de leur métier. En effet, durant ces deux jours, les aide-ménagères ont suivis six (06) communications. Celles-ci sont notamment: “ce que c’est d’être aide-ménagère? comment aborder un groupe d’aide-ménagères? quelles sont les démarches pour aborder une autorité? le militantisme, droit du travail, procédure à suivre quand on est victime de violence?

Pour la présidente de l’association, TAMBINDJA Rabi ‹‹la formation vise à renforcer les capacités des aide-ménagères et domestiques sur leurs droits, les textes juridiques régissant leur protection et sur le militantisme››. Pour sa part Akouvi Toto, formatrice: ‹‹nous espérons qu’à l’issue de ces deux jours, les aide- ménagères, une fois de retour sur leurs lieux de travail, signalerons les violations de leurs droits››. Pour finir, Batcha Anifa, une des participantes à l’atelier, n’a pas caché sa satisfaction vis à vis de la formation qui selon elle lui a donné les armes nécessaires pour dénoncer les violations des droits de l’homme sur leur lieu de travail.

Rappelons enfin que (ADDAD) est une organisation à but non lucratif, apolitique et non confessionnelle, née au Mali en 2012 suite au rassemblement des travailleuses domestiques en vue d’exprimer leurs droits. Elle a vu le jour officiellement au Togo en 2015 par les aide-ménagères du Togo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez l'Emissaire!