34 ème journée mondiale de l’habitat: les togolais appelés à plus de gestes écolos

Dans sa résolution 40/202 du 17 décembre 1985, l’assemblée générale des Nations unies a choisi de faire du premier lundi du mois d’octobre de chaque année, la journée mondiale de l’habitat. L’objectif visé est de susciter des réflexions sur l’état de nos villes et le droit fondamental de tous à un logement adéquat.
Pour sa part, le gouvernement togolais, en ce 07 octobre, à l’instar de toutes les nations du monde, se fait pour devoir, de célebrer avec l’ensemble de la population la trente – quatrième édition de la journée mondiale à l’habitat.
Dans son discours, le ministre de l’urbanisme affirme que c’est : ‹‹donc l’occasion, pour nous, de nous rappeler d’une part que nous avons le devoir et la responsabilité de façonner nos villes en faisant d’elles un cadre de vie meilleur et attrayant, et d’autre part, d’attirer l’attention de la population sur un problème particulier qui affecte la qualité de vie dans nos villes: la gestion durable des déchets››.
Lors de la dernière édition axée sur le thème « la gestion municipale des déchets solides », le gouvernement a, après un tour d’horizon sur les différentes fonctions de la ville et son rôle dans la croissance économique du pays, attiré l’attention de nous tous sur les effets néfastes de la pollution qui affectent dangereusement le bien-être socio-économique de la population.
Aussi, le ministre a indiqué que des actions phares ont été entreprises depuis quelques années par le gouvernement pour atténuer, voire éradiquer, les effets néfastes de ces déchets sont importantes.
Parmi celles-ci, on note notamment de la création de: l’agence nationale l’assainissement et de la salubrité publique (ANASAP), du centre de compostage de Lomé et du centre d’enfouissement technique d’Aképé. Les stratégies de ces institutions ont été passées en revue et les résultats probants mis en exergue pour illustrer les avancées réalisées dans l’amélioration du cadre de vie des populations.
Cette année, le thème suivant est retenu : « Technologies de pointe comme outils innovant de transformation des déchets en richesse ».
Ce thème interpelle le monde entier quant à la protection de notre environnement, la pratique de l’économie circulaire et s’appuie sur la campagne encourageant les villes à devenir des « villes sages » dans la gestion des déchets avec le soutien technique de l’ONU – habitat.
Les technologies de pointes innovantes offrent, en effet, le potentiel pour de meilleures solutions, moins coûteuse, plus rapides, évolutives et faciles à utiliser dans la gestion durable des déchets : Solides, liquides, domestiques, industriels et commerciaux, produits par l’activité humaine.
Pour le gouvernement togolais, lee thème de 2019 s’inscrit, parfaitement dans le plan national de développement (PND) 2018 – 2022 et la politique nationale de l’habitat et du développement urbain du Togo.
En sachant que la population urbaine au Togo augmente de façon fulgurante, des mesures urgentes doivent être prises.
Le ministre renouveler son appel à toutes les populations à adopter des comportements responsables pour accompagner les mesures d’assainissement déjà en cours.
A travers l’effet 12 de l’axe stratégique 3, le PND traite de la gestion durable des ressources naturelles et la résilience aux effets des changements climatiques.
Enfin, le ministre témoigne sa reconnaissance, à tous les acteurs qui oeuvrent inlassablement pour l’amélioration du cadre de vie au Togo.

Djamiou ABOUDOU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez l'Emissaire!