23 juillet 2024

Première exposition d’art international à la Maison des Jeunes et de la Femme de Tsévié

0

Dans le cadre de la cérémonie d’inauguration de la Maison des Jeunes et de la Femme de Tsévié ce 16 février 2024, l’association Art Héritage et Culture a saisi l’opportunité pour exposer les créations artistiques produites lors des résidences internationales de création artistique et culturelle (RICAC) organisées sur place il y’a une peu de temps. Madame Beléyi Atafénam, présidente de l’association, a accordé une interview pour partager les détails de cet événement artistique d’envergure.

Madame Béléyi Atafénam a souligné que les résidences internationales, qui se sont déroulées sur deux semaines, ont réuni des artistes venant de sept pays différents, à savoir l’Allemagne, la Turquie, le Congo RDC, le Mali, le Ghana, le Bénin, et bien sûr, le Togo. Ces artistes, travaillant dans les domaines de la peinture et de la sculpture, ont collaboré intensément pour créer des œuvres originales.

L’exposition présente des pièces de sculpture en bois et en cuivre, témoignant du talent et de la diversité des artistes impliqués. Les créations, réalisées dans le cadre du thème “une seule connexion, plusieurs cultures“, visent à célébrer la richesse de la diversité culturelle en rassemblant des artistes de différentes nationalités autour d’un projet commun.

Madame Atafénam a expliqué que ce projet artistique revêt une signification particulière en lien avec l’histoire du Togo. En choisissant Tsévié comme lieu de création, les artistes ont honoré le passé de la ville en tant que site où le drapeau togolais a été hissé pour la première fois en 1958. De plus, l’association Art Héritage et Culture envisage de mettre en place le programme “ART TO GO”, qui comprend la construction de la première école de Beaux-Arts au Togo, en vue de redynamiser l’art dans le pays.

L’exposition préfigure la création de cette école, les œuvres exposées ayant été sélectionnées sur la base de projets artistiques présentés par les artistes participants, conformément aux critères d’entrée d’une école de Beaux-Arts. Cette démarche vise à garantir la pertinence et la qualité des projets artistiques en vue de construire une école de renom.

La cérémonie d’inauguration de la Maison des Jeunes et de la Femme de Tsévié devient ainsi le cadre parfait pour mettre en lumière la créativité artistique internationale et jeter les bases d’un avenir prometteur pour le monde artistique au Togo.

Djamiou ABOUDOU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *