Inades formation Togo/ Atelier d’analyse du niveau de prise en compte de la dimension changement climatique dans « le plan de développement de la ville Adéta»

Inades-formation Togo a lors de l’atelier du 02 au 03 décembre 2020 à l’auditorium de la préfecture d’Adéta, procédé avec toutes les parties prenantes à l’analyse du niveau de prise en compte de la dimension changement climatique dans le plan de développement de la ville d’Adéta. Cette analyse a également pris en compte les domaines de la santé, de l’éducation et du social.

aperçu des travaux de groupe

Cet atelier a été un cadre d’analyse et d’interrogation du Plan de développement de la localité sur les questions d’élaboration d’un PDC, la Gouvernance locale, et les changements climatiques. Cette activité s’inscrit dans le cadre du Projet : « Communautés Résilientes aux Changements Climatiques (CRCC) dans les préfectures d’Agou et de Kpélé au Togo » mis en œuvre par l’ONG Inades-Formation Togo avec le soutien financier du partenaire Action Solidarité Tiers Monde (ASTM).

D’après l’Agent Technique d’Inades-Formation Togo à Kpélé Adéta, M. Lébèm Léwa ATARA, cet atelier vise à apporter des contributions et recommandations liés aux aspects du changement climatique en lien avec l’agriculture durable, l’environnement social, la santé et l’éduction. Ces contributions et recommandations issues des différentes commissions mises en place lors de l’atelier sous forme de travaux en groupe et relevant des domaines sus cités constituent des acquis et une base de données sur laquelle l’exécutif communal pourra s’appuyer dans l’élaboration du Plan de développement communal Kpélé1 avec la prise en compte de tous les cantons; comme le dit le dicton « c’est au bout l’ancienne corde qu’on tisse la nouvelle ».

Ainsi, par rapport à l’analyse du niveau de prise en compte des changements climatiques dans les plans de développement, il était question d’apprécier certains aspects du plan de développement en mettant un accent sur l’analyse FFOM, des programmes/actions retenus notamment sur la protection de l’environnement, le social, la santé et l’éducation et d’y ajouter des contributions pour l’amélioration du document.

Aussi, par rapport à la gouvernance locale et sur les étapes d’élaboration d’un PDC, il s’agit de donner un éclaircissement sur le processus d’élaboration et de mise en place d’un PDC, d’apprécier les types de gouvernance en lien avec la décentralisation dans un contexte de changement climatique.

Il faut noter que toutes les parties prenantes étaient associées à cette analyse notamment les membres des organisations locales de développement (CCD, CVD), la chefferie traditionnelle, les organisations paysannes représentants les 1248 producteurs bénéficiaires des actions du projet, les directions préfectorales de l’environnement de Kpélé, les services techniques de la santé, de l’agriculture, de l’action sociale, du développement à la base, les élus locaux et les ONGs partenaires (JVE, FAGAD, Grase Population, AVPET, AFAD…).

Djami A.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez l'Emissaire!